Digoxine (Autres antiarythmiques)

Code ATC : C01AA05
Auteur : Dr. Carmelo Lafuente
Dernière mise à jour : 11/05/2023

 complexe : Inhibiteur puissant de la pompe K+/Na+transmembranaire = élévation du [Na+] dans le cyto

Dérivé de la digital. Demi-vie longue (36h) et élimination prédominante rénale. Marge thérapeutique étroit

Effets multiples : 1) Inotrope positif, augmente la force de contraction du ventricule et améliore les symptômes de l'insuf. cardiaque.

2) Électrophysiologiques : bradycardisant, ralenti la conduction auriculo-ventriculaire. A des concentrations plus élevées augmente l’excitabilité ventriculaire et peut induire des arythmies.

3) Régulation du tonus sympathique : diminution du tonus sympathique et augmentation du tonus vagal.

Mécanisme d'action :

complexe : Inhibiteur puissant de la pompe K+/Na+transmembranaire => élévation du [Na+] dans le cytosol => l'antiporteur Na+/Ca++ fait sortir plus de Na+ et rentrer plus de Ca++ => élévation du [Ca++] dans le cytosol => contraction myocardique + forte.

Voir le RCP : Digoxine 0,25 mg cpr    Digoxine 0,50 mg IV   

Doses habituelles

  • Digoxine : dose de charge

    Charge, voie I.V.

    0,5 mg x1 fois ; I.V.

    Chez des patients naïfs en digoxine uniquement. Si nécessaire, on peut refaire 0,5 mg 4 - 6 h après. Maximum : 1 mg en 24 h, 1 seul jour

    Charge, voie orale

    0,75 mg x1 seule fois ; P.O.

    Chez des patients naïfs en digoxine uniquement. A faire 1 seul jour

    Charge, insuf. rénale

    50 % de la dose ;

    Reduire la dose de charge de 50% si DFG < 10 ml/min

  • Digoxine : entretien

    Dose habituelle : Adulte

    0,25 mg x1/j ; P.O.

    A ajuster selon mesure de la digoxinémie

    Dose habituelle : Patient âgé

    0,125 mg x1/j ; P.O.

    A ajuster selon mesure de la digoxinémie

    Insuf. rénale

    50 % à 10 % de la dose ;

    Reduire la dose de 50% si DFG < 30 ml/min; réduire à 10-20% de la dose si DFG < 10 ml/min. Vérifier digoxinémie

A surveiller

  • Fréquence cardiaque
    Effet indésirable fréquent : CardioVasc :
    Risque de bradycardie excesive et de bloc sino-atriale ou auriculo-ventriculaire, surtout chez les patients âgés ou atteints d'une dysfonction sinusale
  • Symptômes digestifs : nausées, vomissements, anorexie
    Effet indésirable fréquent : Digestif :
    Symptômes d'un possible surdosage
  • Symptômes neurosensoriels : vision colorée en jaune, hallucinations, vertiges, chéphalées
    Effet indésirable rare :
    Symptômes d'un possible surdosage. Si surdosage importante ou patient fragile, cela peut aller jusqu'à des convulsions et le coma
  • Effet indésirable fréquent : CardioVasc :
    Si surdosage, risque d'induction d'arythmies : extrasystole bigéminées, tachycardie atriale, tachycardie ventriculaire
  • Pathologie à risque : Insuf. rénale :
    Réduire la dose si insuf. rénale sévère; l'arrêter temporairement si insuf. rénale aiguë. Eviter l'hypoK+ : augmente la sensibilité aux effets toxiques de la digoxine
  • Objectif thérapeutique :
    A faire initialement chez les patients à risque (âgés, insuf. rénaux) toutes les 2 - 4 semaines, jusqu'à trouver la dose correcte. A faire tous les 6 - 12 mois chez tous les patients sous digoxine

Précautions

  • Interactions médicamenteuses nombreuses
    Interaction majeure :
    Ne pas associer avec : flécaïnide, propafénone, quinidine, midodrine, calcium IV. Déconseillée avec : amiodarone, diltiacem, vérapamil, bêtabloquants, calcium oral, fosfomycine, macrolides, AINS, itraconazole, tramadol, médicaments favorisant les torsades de pointes. Liste non exclusive, vérifier dans le RCP
  • Contre-indiquée si antécédents de : bradycardie symptomatique, bloc AV grade 2 ou 3, arythmie ventriculaire
    Contre-indication :
    Car risque accru de bradycardie / bloc sévère, ou d'arythmie ventriculaire grave

Indications

Références